Guide pour trouver la formation professionnelle adaptée

formation professionnelle

 La formation professionnelle (ou continue) permet aux salariés, aux travailleurs indépendants ainsi qu’aux demandeurs d’emploi de faire évoluer leur situation. Cette opportunité est également proposée aux chefs d’entreprise.

Acquérir des savoirs pour progresser

Trouver la bonne méthode pour apprendre et évoluer dans son métier est essentiel. Cet apprentissage, possible à n’importe quel stade d’un parcours professionnel, permet d’enrichir son savoir-faire, d’améliorer ses compétences ou ses aptitudes. Des centres spécialisés existent, avec des programmes conçus pour répondre aux attentes des personnes souhaitant se former. Il s’agit d’établissements permettant de valider de nouvelles capacités à mettre en pratique dans un cadre professionnel. Parmi ces centres, on compte des endroits très réputés pour le sérieux de leur formation exécutive. Pour en savoir plus, cliquez ici. Développer de nouveaux savoirs est un droit accordé à tous, personnes titulaires d’un emploi, souhaitant en changer ou chômeurs. Selon leur statut, les intéressés peuvent bénéficier de différentes facilités pour entamer leur cursus d’apprentissage de nouvelles compétences. Un aménagement adapté du temps de travail est possible pour les salariés du secteur privé et de la fonction publique. Pour les demandeurs d’emploi, certaines aides financières sont accordées afin de couvrir le coût de la formation nécessaire voire celui du projet professionnel prévu.

Quels types de nouvelles compétences ?

Trouver une formation professionnelle idoine dépend des objectifs que l’on s’est fixés. Si l’on n’est pas sûr de ses intentions, mieux vaut opter pour un bilan de compétences afin de clarifier son futur projet. Pour les personnes qui se sentent inadaptées à leur poste, une remise à niveau peut s’avérer très bénéfique. Dans le cas où un salarié (ou autre bénéficiaire potentiel des outils proposés) ne possède pas les acquis requis pour tel ou tel apprentissage, un cursus pré-qualifiant peut être indiqué. S’il s’agit de prétendre à de nouvelles responsabilités, se former pour se perfectionner est une précaution indispensable. Dans les professions où les règles changent très vite, des mises à jour sont bénéfiques pour les salariés. Enfin, un stage qualifiant est idéal pour s’améliorer, quelle que soit la profession que l’on exerce. Une attestation est alors remise à la personne concernée comme preuve qui fait foi auprès des employeurs. On peut donc bénéficier d’une proposition personnalisée, possible grâce à un catalogue de formation : un bilan de compétences, une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou un cursus d’apprentissage.

Un compte personnel pour être formé

Le CPF ou compte personnel de formation est un dispositif qui offre à tout actif la possibilité de se réorienter professionnellement ou de s’ajuster à un nouveau poste de travail. Cet outil peut être utilisé dès l’entrée sur le marché du travail et il sert aussi aux personnes qui veulent gérer au mieux leur fin de carrière, en ouvrant leur horizon professionnel. Le CPF s’inscrit dans le cadre du CPA (compte personnel d’activité), un dispositif entré en vigueur le 1er janvier 2017. Il permet aux actifs de mettre en œuvre les droits dont ils bénéficient au titre du CPF mais aussi des comptes du type C2P et CEC : « compte professionnel de prévention » et « compte engagement citoyen ». Ce CPA a élargi son champ d’application dès le 19 janvier 2017. Il s’adresse depuis lors aux fonctionnaires ainsi qu’aux agents sous contrat. Les actifs travaillant dans des industries d’État peuvent aussi en profiter. Le CPA ouvre également des droits aux fonctionnaires d’État, ainsi qu’à ceux qui font partie des branches « territoriale » et « hospitalière ». Depuis 2020, ce compte profite aussi aux personnes qui exercent leur activité professionnelle en tant que travailleurs indépendants.